Aller le contenu

Aphorismes, sophismes et proverbes de Tahala

illustration de Guillaume Tavernier

Préambule

Tahala, la cité des aigles, ne déroge pas à la règle insulaire. Toute communauté isolée développe aux fils des ans, un cortège d’images et de proverbes qui lui sont propres. Après une première liste, voici de nouveaux proverbes de Tahala.

Et si vous cherchez d’autres bonus sur la cité des aigles, c’est ici.

Liste d’aphorismes, de sophismes et de proverbes.

– « Si tu veux reconnaître un marin de Tahala, regarde qui navigue lorsque nuit et brume sont là. » (un marin pêcheur)

– « Sitôt marchandise sur le quai, sitôt taxes payées. » (le Grand Argentier)

– « Si un jour tu sers la main du Grand Argentier, après, compte bien tes doigts. » (un contribuable de Tahala)

– « Les bonnes nouvelles viennent à la rame, les mauvaises à la voile. » (le Capitaine du port)

– « Les taxes ne se justifient qu’en seulement deux occasions: lorsque les prix sont bas et lorsqu’ils ne le sont pas. » (le Grand Argentier)

– « Quand tu achètes un navire, regarde sa coque. Quand tu prends femme, regarde sa mère. » (Le Supradoubeur)

– « Lorsque de bon matin le brouillard stimule le Chef Sonneur, toi aussi attends-toi à être réveillé de bonne heure. » (La Tenancière de la maison des plaisirs)

– « Le marin apprend dans le mauvais temps, pas par mer calme. » (Anonyme)

– « Au jeu d’échecs, les fous sont les plus près du roi; au palais du Gouverneur c’est un peu pareil.  » (Le Gris Conseiller).

– « Le marin trop téméraire a des remords et plus d’embarcation; celui qui est trop timoré, des regrets mais toujours sa barque. » (Anonyme)

– « Pour les bateaux, rien ne vaut les neufs; pour les amis, rien ne vaut les vieux. » (Le Trévier Borgne)

– « Un navire peut avoir plusieurs voiles, il ne peut suivre qu’une route à la fois. » (Le Trévier Borgne)

– « En matière de taxes, les contribuables ont souvent raison mais le Grand Argentier n’a jamais tort. » (un contribuable de Tahala)

– « Les prévisions de l’Astrologue? Parlons-en ! Il t’explique le temps qu’il aurait dû faire. » (un marin pêcheur)

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.